Alabaster

Alabaster

Traduit du japonais par Jacques Lalloz et Rodolphe Massé

Superbe athlète noir américain, James Block est rejeté par la fille qu’il aime à cause de sa couleur de peau. En tentant d’échapper à un lynchage, il tue accidentellement un homme et se retrouve sous les verrous. L’injustice et le désespoir font naître en lui une haine indicible pour le genre humain. En prison, James Block rencontre un savant dont la dernière invention, un rayon qui rend invisible, va lui permettre de se venger de l’humanité toute entière, sous le nom d’Alabaster.

Tezuka crée ici un personnage de méchant complexe, pervers et très humain, à mi-chemin entre Fantomas et Hollow Man, le jumeau maléfique du comte de Monte Cristo.