Ça va pas durer longtemps mais ça va faire très mal

Ça va pas durer longtemps mais ça va faire très mal

Mesdames et messieurs,

Ceci est une déclaration de guerre. On préfère vous prévenir tout de suite : on va tout faire péter. Nos revendications sont simples : on veut le pouvoir mondial. Demain, tous les dirigeants de la planète doivent poster leur lettre de démission sur Facebook avant minuit. Sinon, nous déclencherons un tsunami électronique qui fera des millions de morts.